Protection pour
Parents et élèves

Conséquences du harcèlement scolaire

Les victimes, dans leur vie adulte, peuvent être des personnes qui éprouvent des difficultés à établir des relations de confiance et d’intimité, ainsi que des relations amicales. De même, il y a un risque plus élevé de dépression.

Les auteurs de ces actes sont très susceptibles d’avoir des problèmes de violence dans un avenir pas si lointain.

Conséquences du harcèlement scolaire, en spectateurs:

  • Diminution de la capacité d’empathie.
  • L’indifférence pour la douleur des autres, l’insolidarité.
  • Sentiments de culpabilité.
  • Renforcer les sentiments d’individualisme.
  • Utilisation de la violence et des comportements antisociaux dans leur répertoire de compétences pour le succès.

La loi du silence entre élèves

Les élèves craignent d’être partie prenante de la solution par peur de devenir victime et de ne plus appartenir au groupe.

Le pacte de silence qui se mets en place est peut-être l’un des plus grands obstacles que nous rencontrons pour pouvoir agir le plus rapidement possible.

Lorsqu’une situation de harcèlement scolaire est visible dans la salle de classe, il se produit en dehors de celle-ci depuis 2 ans en moyenne. Nous mettons à disposition de ces observateurs une application qui leur permettra, à partir de l’intimité de leur chambre, ou de leur maison, de partager avec les experts ce qu’ils ont pu voir ou entendre.

Quand ils recevront une image ou une vidéo inquiétante d’un(e) camarade, vous aurez besoin des mêmes “clics” pour partager avec les autres collègues et élargir le problème que pour lancer un avertissement qui pourra mettre un frein à la situation de cyberharcèlement.

Nous allons leur donner une arme pour défendre ses collègues dans le même outil que celui qui nous permet de faire du harcèlement et de la cyber-intimidation. ​

La loi du silence parmi le personnel du centre

Le personnel enseignant, mais surtout le personnel non enseignant, sont souvent les témoins muets de situations à risque.

Le plus important c’est la formation.

Dans le cadre de la formation des enseignants, ils doivent apprendre à distinguer ce qui est une dynamique de harcèlement et ce qui ne l’est pas, en plus de leur fournir des outils de base pour une détection précoce et une aide pour faire face à ce phénomène. Et de connaître les conséquences légales du harcèlement scolaire.

Nombre d’entre eux ne savent pas quelle est leur responsabilité, non seulement civile, mais aussi pénale, lorsqu’ils agissent de la sorte face à l’acte criminel.

L’application leur permettra d’avertir de la situation aux experts, sans crainte de conséquences professionnelles de la part de supérieurs ou des collègues.

SURICAT y les familles

SURICAT permet aux familles d’avoir la tranquillité d’aller à l’école dans un établissement où les risques de harcèlement et de cyberharcèlement sont constamment évalués.

Un centre qui permet à tout moment une chaîne d’alerte totalement transparente pour que toutes les situations soient évaluées par des experts-criminologues.

L’analyse de la situation en matière de risque n’est pas fonction de la perception du personnel de l’établissement, sous-formé ou sous pression.

Les élèves peuvent signaler les avertissements d’où ils se sentent en sécurité, à la maison, en route vers la maison, lorsqu’ils reçoivent un message ou une photo compromettante, en toute tranquillité qu’aucun membre du personnel de l’établissement ne dévoilera (volontairement ou non) son identité en tant qu’avertisseur à l’attention des autres collègues ou agresseurs potentiels. Pour le centre, les alertes seront ANONYMES